Lexique des anglicismes, barbarismes et autres fautes de langage

Ce billet a pour but de recenser les différents termes que je trouve trop souvent mal utilisés, y apporter autant que possible un éclaircissement ainsi qu'un terme (plus) adéquat. Je me le garde sous le coude pour facilement corriger les gens. Oui, j'ai la psychorigidité méthodique, et j'assume parfaitement élever le cassage de gamète au rang d'art.

À noter qu'une ancre est placée sur chaque terme afin de pouvoir facilement pointer vers l'un de ceux-ci en particulier (au cas où vous aussi voudriez revendiquer votre statut de chieur•se olympique). Exemple : #librairie.

Crypter

L'usage du terme crypter, à la place de chiffrer, n'est ni vraiment un anglicisme, ni vraiment une faute. En fait ça ne veut rien dire...
Déchiffrer consiste à rendre "lisible" une information chiffrée au préalable à l'aide de la clé, tandis que décrypter consiste à retrouver l'information originale sans disposer de la clé. Crypter signifierait donc "chiffrer sans disposer de la clé".
C’est l'un des anglicismes les plus fréquents et il n’est pas rare de le retrouver même dans des documentations techniques traitant principalement du chiffrement !
De la même manière qu'il convient donc d'utiliser chiffrer et non crypter, on parle de chiffrement et déchiffrement, non de cryptage et décryptage.

Librairie

Un grand classique du vocabulaire informatique. C'est pourtant simple :

library (anglais) = bibliothèque (français) ≠ librairie (français)

Digital

À la place de numérique. En ce qui concerne l'informatique, le terme digital a un peu du mal à se trouver une définition officielle dans la langue française. Pour la faire courte, il y a des mauvais usages de numérique et des mauvais usages de digital. L'Académie française n'étant pas d'une grande utilité sur la question, le temps nous dira quel mot convient dans quel cas. Que je tienne ces propos aura de quoi en faire marrer certains tant j'ai pu être chiant sur la question auparavant.
La publication la plus intéressante que j'ai eu l'occasion de lire à ce sujet est la suivante :
Faut-il dire numérique ou digital ? - Blog du Modérateur.

Résolution

tl;dr : résolution = finesse, et définition = taille.
Encore un cas où le problème vient du fait que le mot a un autre sens que celui pour lequel il est fréquemment utilisé (peut-être même plus fréquemment que son vrai sens, dans ce cas).
Le terme résolution est souvent utilisé à tort pour désigner le nombre de pixels d'une image ou d'un écran. Le mot adéquat pour ça est la définition (resolution en anglais). La résolution désigne en vérité la finesse d'une image, autrement dit la densité de pixels.
Par exemple, un écran de 5,2 pouces ayant une définition de 1920*1080 aura de fait une résolution de 423ppi (pixels par pouce).
Autre exemple, un écran de smartphone de 4" ayant une définition de 1136*640 aura moins de pixels qu'une TV de 40" ayant une définition de 1920*1080 mais aura une résolution presque 6 fois supérieure (326ppi VS 56ppi).
Là encore, le mauvais usage de résolution est on ne peut plus commun. Que ce soit dans la presse spécialisée, les catalogues des commerçants, les fiches techniques de grandes marques réputées pour leur sens du détail.